Bienvenue et Bonne Visite sur le site



PSYCHOLOGUE-COACH-PSYCHOTHERAPEUTE-PARIS.FR


Les Professionnels de la Psychologie à Paris et Région Ile de France à votre service




gif
gifAnnuaire de Professionnels à Paris et en IDF
gif Informations sur le Coaching et la Psychothérapie
gifActualités des Coachs et du Coaching Flux rss - Actualités des coachs et du coaching
gifActualités des Psychothérapeutes et de la Psychothérapie Flux rss - Actualités des  Psychothérapeutes et de la  Psychothérapie

gif

● ANNUAIRE

● INFOS

● COACHING

● PSYCHOTHERAPIE

INFORMATIONS

POUR BIEN CHOISIR VOTRE PSY, VOTRE COACH
OU VOTRE FORMATION DE PSY OU DE COACH

● INSCRIPTIONS

● PROMOTION

● PUBLICATIONS

● SUGGESTIONS

Théodule Ribot - Fondateur de la Psychologie FrançaisePierre Janet - Précurseur de la Psychanalyse et de la Psychologie Clinique

T. RibotP.Janet

Jean Piaget - Précurseur de la Psychologie CliniqueLightner Witmer - Fondateur de l'approche dite "clinique" en Psychologie et 1er utilisateur du terme en question

J. PiagetL.Witmer

PSYCHOLOGUE



Un psychologue a une formation universitaire validée de 5 ans au minimum en Psychologie.
Dans la grande majorité des cas, il a suivi un cursus universitaire complet en Psychologie et possède les 3 diplômes suivants : Licence + Maîtrise (M1) + DESS (M2 professionnel) ou DEA (M2 recherche) .
Après un tronc commun s'arrêtant à la Licence (Bac +3), les futurs psychologues choisissent une spécialité : psychologie clinique et pathologique, psychologie sociale, psychologie du travail, etc...
Les psychothérapies sont une des principales fonctions des psychologues cliniciens depuis la création de cette spécialité dans les années 1950.
Aujourd'hui, certaines personnes se disent Psychologues ou Psys , sans avoir suivi le cursus complet de psychologie ou en ayant acquis uniquement un Master I(ex-Maîtrise) ou II (ex DESS ou DEA) de Psychologie par exemple, ou même des diplômes sans rapport avec la formation de psychologue.
Ces cas constituent une usurpation du titre de Psychologue et sont passibles de sanctions ( art. 433-17 du code pénal ).
Un problème rencontré par les Psychologues et leur public, c'est que seul le titre est protégé.
L'exercice de la psychologie étant libre, ceci entraine d'innombrables méprises, confusions et abus de la part de personnes peu ou pas qualifiées.
Au final, c'est donc au public qu'il revient de réussir à s'orienter dans la jungle des psys ou des "faisant-office-de-psys", afin de consulter des professionnels ou des conseillers dûment qualifiés.


TAG CLOUD

Métiers

PSYCHOLOGUES
COACHS
PSYCHOTHERAPEUTES
PSYCHANALYSTES
PSYCHIATRES

Annuaire

psychologues Paris
coachs Paris
psychothérapeutes Paris
psychanalystes Paris
psychiatres Paris

psychologues 75
coachs 75
psychothérapeutes 75
psychanalystes 75
psychiatres 75

psychologues Seine et Marne
coachs Seine et Marne
psychothérapeutes Seine et Marne
psychanalystes Seine et Marne
psychiatres Seine et Marne



psychologues 77
coachs 77
psychothérapeutes 77
psychanalystes 77
psychiatres 77



psychologues Yvelines
coach Yvelines
psychothérapeutes Yvelines
psychanalystes Yvelines
psychiatres Yvelines



psychologues 78
coachs 78
psychothérapeutes 78
psychanalystes 78
psychiatres 78



psychologues Essonne
coachs Essonne
psychothérapeutes Essonne
psychanalystes Essonne
psychiatres Essonne



psychologues 91
coach 91
psychothérapeutes 91
psychanalystes 91
psychiatres 91

psychologues Hauts de Seine
coachs Hauts de Seine
psychothérapeutes Hauts de Seine
psychanalystes Hauts de Seine
psychiatres Hauts de Seine



psychologues 92
coachs 92
psychothérapeutes 92
psychanalystes 92
psychiatres 92

psychologues Seine Saint Denis
coachs Seine Saint Denis
psychothérapeutes Seine Saint Denis
psychanalystes Seine Saint Denis
psychiatres Seine Saint Denis



psychologues 93
coach 93
psychothérapeutes 93
psychanalystes 93
psychiatres 93



psychologues Val de Marne
coach Val de Marne
psychothérapeutes Val de Marne
psychanalystes Val de Marne
psychiatres Val de Marne



psychologues 94
coachs 94
psychothérapeutes 94
psychanalystes 94
psychiatres 94



psychologues Val d' Oise
coachs Val d' Oise
psychothérapeutes Val d' Oise
psychiatres Val d 'Oise

psychologues 95
coachs 95
psychothérapeutes 95
psychanalystes 95
psychiatres 95



COACH



Ce terme est issu du monde du sport où il désigne un entraineur sportif . 
Il a été introduit en entreprise pour qualifier des spécialistes en accompagnement et en développement de potentiel des dirigeants, cadres et autres personnels, salariés et non-salariés.
Cette profession étant récente et non règlementée, les vocables coach et coaching se sont rapidement répandus dans tous les domaines où une aide peut être apportée à un groupe ou une personne, ceci engendrant des abus de langage et favorisant une confusion entre des coachs sans grand ou sans aucun rapport entre eux.
Plus encore, un engouement pour le coaching s'est installé dans des esprits fascinés par la culture anglo-saxonne et les mythes propres à celle-ci ( success stories, american dream , etc...), engouement stimulé par la propagande massive d'entreprises ambitieuses mais laxistes sur le plan éthique.
Là aussi, de nombreuses personnes s'auto-proclament coach sans avoir de formation reconnue au plan national ou local (diplôme d'université ou d'école reconnue).
En outre, toutes sortes de formations sont proposées par des organisations peu soucieuses de garanties pour le public ,
ni de débouchés viables pour les personnes formées.
Autre exemple, des formations courtes sont proposées à des tarifs prohibitifs par des écoles prestigieuses, sur un marché hyperconcurrentiel où le sérieux et la fiabilité passent à la trappe en regard des objectifs financiers .
Dans ces conditions, chacun(e) doit s'informer sur les professions et formations, et s'assurer d'avoir a affaire à une(des) personne(s) réellement qualifiée(s) , sachant que de nombreux subterfuges peuvent tromper les profanes ou les induire en erreur .
C'est aussi à chacun(e) de se poser les bonnes questions dès le départ, et de se demander si une formation de quelques heures, jours ou mois, est suffisante pour devenir expert dans un domaine aussi complexe que la psychologie .
Le coaching (comme la médiation , etc...) est en effet un des métiers de la psychologie , pour l'essentiel des connaissances sur lesquelles il repose.

D'une manière générale, il existe 2 grandes catégories de coachs :
- La première dérive directement du monde du sport. Elle est constituée de professionnels ayant des connaissances-métier et remplissant un rôle de moniteur ou de manager, afin d'optimiser les compétences professionnelles des coachés (savoirs et savoirs-faire).
- L'autre catégorie est constituée par des professionnels ayant (en principe) une formation solide en Psychologie (savoirs-être), science humaine fondamentale à laquelle le coaching emprunte la plupart de ses instruments.
Le principal axe de travail de ces coachs est le développement de potentiel , i.e. des capacités cognitives, relationnelles et comportementales des coachés .
Ces coachs opèrent à partir d'une connaissance approfondie des mécanismes psychologiques (cognition, mécanismes de défense, émotions, actes de langage, comportements observables,...) et de modèles du fonctionnement psychique émanant d'une ou plusieurs théories éprouvées.
Ils connaissent souvent bien le monde du travail et des organisations , beaucoup étant des psychologues travaillant ou ayant travaillé en entreprise .
Leur polyvalence leur permet d' intervenir sur des questions concernant le domaine personnel et professionnel , ou plus exactement l'activité, ces domaines étant scindés de manière formelle.

Rappelons ici que la psychologie clinique concerne autant le fonctionnement psychologique normal que ses dysfonctionnements. En effet, normalité et anormalité sont corrélatives l'une de l'autre.
Autrement dit elles se définissent en exclusion l'une de l'autre .
Soulignons aussi que les individus au travail ne sont pas autres que dans leur vie personnelle. Ce sont des personnes qui travaillent et ce truisme recouvre des données essentielles.
Les modes d'être en relation des individus au travail, leurs modes de raisonnements et de défenses, sont identiques quel que soit le domaine, notamment. Leurs valeurs morales ou éthiques également.
Pour ces raisons, le domaine du travail est plutôt un sous-domaine du domaine personnel.
L'activité, professionnelle ou non, renvoie à une activité psychique engageant la personnalité entière d'un individu et notamment son savoir-être, tout autant sinon plus que ses savoirs et savoirs-faire.
En d'autres termes, la scission entre psychologie clinique et psychologie clinique du travail , en particulier, n'est pas fondée sur des arguments scientifiques , mais sur des considérations corporatistes de politique professionnelle .
En effet, la psychologie du travail dédiée au monde de l'entreprise, n'a pas le monopole des connaissances en matière d'activité psychique, qu'elle soit professionnelle ou non.
C'est d'autant plus vrai que la notion de travail recouvre toutes les activités physiques et psychiques.
Toute activité nécessitant un travail ( W ), le fait qu'une activité soit rémunérée et ait lieu dans le cadre d'une entreprise , n'est pas distinctif en soi de ce qu'est le (ou un) travail, contrairement à ce qui est souvent sous-entendu.
Autrement dit encore, l'activité psychique, objet de travail du coach et plus encore du psychologue, est transversale à tous les domaines d'activité humaine .

Le rôle d'un coach est d' accompagner les coachés dans leurs projets , en leur apportant un éclairage et des supports d'action appropriés dans des domaines variés tels que : Connaissance de soi, des autres et du monde extérieur - Gestion et maîtrise de soi, des émotions, conflits, etc... - Communication interpersonnelle - Relations à soi-même et à l'autre, aux objets de la connaissance, à l'activité - Relations acteur/système - Elaboration - Organisation - Planification - Mise en œuvre de projet(s), ...
Les objectifs d'un coaching renvoient en effet invariablement à ces domaines de connaissances .
Enfin, la posture d'un coach est essentiellement non-directive et non-intrusive, tout en étant instructive.
Les coachés sont redevables d'apports de connaissances vis-à-vis de leurs coachs.

NB)- Les personnes n'entrant pas dans les catégories évoquées sont des coachs autoproclamés sans compétences précises ni formation reconnue. L' explosion des offres de coaching et de formations privées courtes en coaching , ainsi que l' absence de règlementation amplifient ce phénomène.
Dans ce contexte, l'extrême diversité des références en psychologie, les usages et mésusages , rend difficile aux non-spécialistes de " discerner le bon grain de l'ivraie ", chaque école et chaque coach se présentant comme légitime , voire comme les meilleurs ou les grands-maîtres de cette spécialité.

- Le domaine du coaching est un excellent exemple des effets pervers du libéralisme , l'économie et la finance fonctionnant souvent sur les apparences et la tromperie (La fabrique des imposteurs, Roland Gori, 2013).
Dans ces conditions, la prolifération des savoirs de pacotille et d'autres impostures (plagiats, reformulations, etc...) est devenue monnaie courante.
En dernière analyse, la crise économique est bien la crise morale d'un monde trop centré sur le pouvoir et la finance , ceci mettant toujours plus de personnes en quête de revenus faciles ( Le Marché du Psycho-Spirituel).
Beaucoup apprennent ainsi à leurs dépens, que les mots ne sont pas les choses et que les fantasmes ne sont pas corroborés par les réalités.

Dans ces conditions, on ne peut que renvoyer le lecteur aux critères élémentaires de bon sens permettant d'apprécier la qualité et le sérieux d'un message ou d'une proposition d'accompagnement ou de formation, en particulier : les intitulés "bidon" ou "poudre-aux-yeux" , les tournures suprématistes ou à forte consonance commerciale , les certitudes absolues concernant "l'être" ou le "devenir soi-même", la mise en avant de promesses faciles, inconditionnelles et immodérées de "résultats", "réussite", "bonheur", etc..., toutes choses présentées comme des évidences, suffisent en principe à faire fuir les candidats réalistes.

Plus d'informations sur le Coaching (<-clic)


Gregory Bateson - Psychothérapie SystémiquePaul Watzlawick - Psychothérapie Systémique

G.BatesonP.Watzlawick

Georges Devereux - EthnopsychiatrieGeza Roheim - Ethnopsychiatrie

G. DevereuxG. Roheim

Aaron Beck - Psychothérapie cognitivo-comportementaleAlbert Ellis - Psychothérapie cognitivo-comportementale

A. BeckA. Ellis

PSYCHOTHERAPEUTE



Comme celle de coach, la profession de psychothérapeute est une nébuleuse où officient des professionnels de formations très différentes, tant par leur nature que par la qualité et la quantité d'heures de formation effectuées.
Cette profession n'étant pas règlementée jusqu'en 2004, n'importe qui pouvait s'attribuer le titre de psychothérapeute ou ouvrir une école de formation de psychothérapeutes.
Ensuite, la règlementation n'a pas vraiment réglé ce problème, puisque les professionnels non reconnus se sont  reconvertis en psychopraticiens ou thérapeutes , ce changement d'appellation leur permettant de contourner la loi.
Par conséquent là encore, les personnes intéressées doivent s'informer elles-mêmes pour savoir à qui elles s'adressent avant de faire leur choix.
C'est d'autant plus important que certaines erreurs peuvent avoir de lourdes conséquences, le remède étant parfois pire que le mal , comme on le sait.
Il faut savoir en particulier que d'après les lois d'Août 2004 et de Juin 2009, seuls les psychologues cliniciens, psychanalystes inscrits dans une association et psychiatres, sont psychothérapeutes de droit.

Par ailleurs, il faut savoir aussi que malgré les apports considérables des principales écoles de psychologie (y compris la psychanalyse), pathologies psychiques (psychologiques) et maladies mentales (biologiques) sont souvent de facto confondues, alors que leur différenciation et le développement des psychothérapies s'en étant suivi, sont principalement dus aux psychanalystes - Freud est considéré par de très nombreux psys comme "le père" des psychothérapies - et aux psychologues cliniciens.
En effet, dans leurs principes comme dans leur histoire (genèse), les psychothérapies ne sont pas des traitements médicaux , à ne pas confondre donc avec les chimiothérapies , les traitements biologiques étant l'outil de travail privilégié et souvent exclusif des psychiatres .
Cette confusion fréquente entre psyché et phusis , a de quoi faire se retourner Hippocrate dans sa tombe, pour qui, la médecine se caractérisait par la référence exclusive à la phusis (la nature), et concernait ainsi les maladies, non le mal (psyché).

Plus d'informations sur la Psychothérapie (<-clic)


Sigmund Freud - Père de la PsychanalyseJacques Lacan - Psychanalyste, exégète de Freud

S. Freud J. Lacan

Daniel Lagache,  Psychanalyste fondateur de la Psychologie Clinique en FranceJuliette Favez-Boutonnier - Psychanalyste fondatrice du 1er Laboratoire français de Psychologie Clinique à Censier

D. LagacheJ. Favez-B.

PSYCHANALYSTE



Les psychanalystes sont souvent des psychologues cliniciens ou des médecins psychiatres ayant suivi une formation complémentaire , dont notamment une analyse didactique .
Ainsi, contrairement à une croyance répandue, le fait d'avoir fait une analyse n'est pas une condition suffisante pour se proclamer psychanalyste (de même qu'avoir fait une psychothérapie n'est pas condition suffisante pour se proclamer psychothérapeute).
L'accès à la profession de psychanalyste nécessite également une formation théorique conséquente, et passe aussi souvent par une cooptation où interviennent des critères tels que la formation initiale notamment.
L' analyse personnelle (cure didactique) est une expérience de connaissance de soi et de travail sur soi différente d'une psychothérapie visant à traiter des symptômes ou troubles (l'appellation varie suivant les écoles).
La cure-type est différente également d'une psychothérapie d'inspiration psychanalytique (PIP) telle que le psychodrame et d'autres techniques psychanalytiques. Rappelons ici que la psychanalyse est un référentiel essentiel pour la psychologie clinique, qui utilise très largement ses opérateurs (concepts, notions).
En tout état de cause, malgré son intérêt majeur pour l'analyste en formation, l'apport d'une cure didactique est limité par rapport à l'étendue des connaissances nécessaires pour exercer la profession de psychanalyste.

Dès son origine, la psychanalyse s'est fortement démarquée de la psychologie et de la psychiatrie avec des postulats tels qu'il est impossible de la confondre avec ces savoirs, de même qu'avec les psychothérapies développées dans son sillage. Pour cette même raison, l'analyse personnelle fut pendant longtemps le seul moyen de diffusion de la psychanalyse et de vérification du bien-fondé de ses postulats.
En d'autres termes, la Psychanalyse représente une révolution dans l'histoire des savoirs de l'homme sur lui-même , que beaucoup n'hésitent pas à comparer à celles déclenchées par Galilée ou Copernic.
Cette révolution tient dans l'assertion que "le moi n'est pas le maître dans sa propre maison" , raison pour laquelle il ne  s'agit pas d'une approche orthopédique (ou psychothérapie), comme c'est parfois rappelé en soulignant aussi qu'elle n'est thérapeutique que par surcroit.
Du fait de ses succès dans le domaine thérapeutique et de l'opiniâtreté de ses promoteurs, la Psychanalyse s'est implantée à l'Université en 1949, via le pôle clinique de la Psychologie dont elle constitue un des principaux référentiels.
Les psychanalystes Daniel Lagache et surtout Juliette Favez Boutonnier ont introduit la Psychanalyse à l'Université en créant le pôle de Psychologie Clinique à une époque où la Psychologie expérimentale prédominait, pour se voir ensuite battre en brèche par celle-ci.
Plus tard, Jacques Lacan fonda le premier département universitaire de Psychanalyse à l'Université de Paris 8 , où de nombreux étudiants ont étudié cette discipline, sans nécessairement se destiner à la profession.

Cependant, depuis l'arrivée des DSM (Diagnostic and Statistical Manual of mental disorders) et de l' EBM (Evidence Based Medecine ou Médecine fondée sur les preuves), le mouvement s'est inversé, la psychanalyse étant violemment attaquée et devant lutter pour conserver sa notoriété malgré son immense intérêt en psychologie et psychopathologie.
Comme on le sait, les DSM ont été créés aux Etats Unis lors d' études multicentriques portant sur des traitements psychiatriques (biologiques) .
Ensuite, pour des raisons de politique professionnelle, les tenants des DSM et de l'EBM n'ont eu cesse  de vouloir circonscrire la psychopathologie dans les disciplines médicales (biologiques).
Dans cette optique, tout trouble ou symptôme a nécessairement une base ou une cause biologique devant être traitée comme telle, c'est-à-dire médicalement. Pour plus d'explications, on pourra se reporter à l'article Du scientisme en Psychologie et Psychanalyse (<-clic), par exemple.
L'optique biologique implique également la primauté des procédures quantitatives-expérimentales et semi-expérimentales, visant à objectiver la subjectivité (évaluation quantitative des pathologies) et mettant à mal les approches qualitatives comme on l'a vu avec l'expertise INSERM de 2004, visant à évaluer les psychothérapies.
Plus généralement, l'erreur fut d'imposer les DSM comme des manuels de psychopathologie jusqu'au point où pour un grand nombre de psychiatres, ils sont devenus la principale ou la seule référence en la matière, tout ceci sous couvert d'une prétendue neutralité théorique.
Pour conclure, on observe bien au travers de l'histoire des disciplines comment des enjeux scientifiques (cliniques en l'occurrence), tendent à s'effacer dans certaines circonstances au profit d'enjeux politiques prenant une tournure de lutte pour l'hégémonie intellectuelle.

Enfin, il faut savoir que la profession de psychanalyste n'étant pas règlementée, certains professionnels se disent psychanalystes ou se réclament de cette discipline, sans avoir fait une analyse didactique ni avoir suivi une formation appropriée.


PSYCHIATRE



Un psychiatre est un médecin spécialisé en Psychiatrie (<-détails), spécialité essentiellement hospitalière bien que la psychiatrie de ville s'est beaucoup développée depuis quelques décennies.
La spécialisation en psychiatrie intervient après 6 années d'études communes à tous les médecins et nécessite 4 années d'études supplémentaires correspondant à 250 heures d'enseignement théorique (cf 62,5h/année en moyenne) et 8 semestres de stages pratiques en milieu médical (internat).
La formation des psychiatres est ainsi principalement axée sur les modèles et traitements médicaux (biologiques) des pathologies mentales et psychiques , bien que la psychopathologie est irréductible à une épistémologie biologique.
C'est d'ailleurs pourquoi la psychiatrie est divisée entre plusieurs courants (écoles) et tendances reflétant celles existant en psychopathologie, tout cela expliquant en partie l'état de crise (<-clic) chronique de la psychiatrie .

Les principaux référentiels en psychopathologie sont la psychiatrie biologique (cf théories et modèles médicaux des pathologies mentales et psychiques), la psychanalyse , la psychologie cognitivo-comportementale , les théories systémiques et l' ethnopsychiatrie (psychiatrie transculturelle).
Ajoutons à cela la psychiatrie phénoménologique , moins connue malgré son immense intérêt.

Les pathologies psychiques sont à distinguer des pathologies mentales, car contrairement à ces dernières, elles n'ont pas de causalité organique (biologique) démontrée.
Néanmoins, elles sont souvent traitées médicalement (anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques, etc...) en particulier lorsque les symptômes (dits aussi troubles suivant les écoles) engendrent une souffrance rendant les autres traitements insuffisants (psychothérapies, médecines douces,...).
Dans ces cas, traitements biologiques et traitements psychologiques (psychothérapies) sont complémentaires bien que tout à fait distincts .
Les traitements biologiques sont souvent purement symptomatiques : ils atténuent ou suppriment la souffrance, ou encore ils gomment les symptômes psychiques, mais ne résolvent en rien la problématique psychologique sous-jacente.
A cet égard, de nombreuses substances ont des propriétés psychoactives et sont utilisées depuis la nuit des temps, tant à des fins sanitaires que dans des buts parfois répréhensibles.
Cela étant, les psychiatres sont les seuls spécialistes habilités à prescrire des médicaments psychotropes sur ordonnance, ces produits présentant une toxicité nécessitant une surveillance médicale.
C'est pourquoi lorsqu'il est nécessaire, le recours à ces produits requiert la plus grande prudence étant donnés leurs effets secondaires gênants ou indésirables, voire franchement délétères (réversibles ou non) (pour plus d'informations, sur les problèmes liés aux psychotropes voir le site de l' AAVAM (<-clic) ou du FORMINDEP (<-clic) par exemple).
A contrario, le recours aux médecines douces inoffensives (médecine orthomoléculaire, phytothérapie, homéopathie,...) est toujours préférable quand il est possible.
Le principe de précaution devant s'appliquer, il est légitime en effet d'opter en première intention pour des solutions sans risque, plutôt que pour des produits pouvant générer d'autres pathologies (iatrogénie) ou problèmes (pseudo-solutions).
A toutes fins utiles, rappelons ici que selon le regretté professeur Edouard Zarifian, l'étude des médecines non conventionnelles fait depuis longtemps partie intégrante de l'enseignement de la médecine et de la psychiatrie, en Grande Bretagne et en Allemagne notamment (cf Le prix du Bien-être, E. Zarifian, 1996, Ed. O. Jacob, page 123), ce qui n'est pas le cas en France.



Les informations présentées ici ne sont ni exhaustives ni dogmatiques. Elles peuvent être affinées si nécessaire.
N'hésitez donc pas à adresser vos remarques, à proposer des définitions et/ou à suggérer des modifications en écrivant à la Gestionnaire du site (<-clic), si vous l'estimez utile ou si vous souhaitez contribuer au projet de ce site.

Nous voulons notamment montrer au travers des présentes informations que les professions psy ne sont ni totalement protégées, ni à l'abri des opportunistes de tous bords, usurpateurs de titres ou de fonctions et autres charlatans, profitant sans scrupules des lacunes juridiques entourant ces professions.
Parce qu'elles interviennent aux confins du corps et de l'esprit, les disciplines psy sont traversées par des tensions et des contradictions dans lesquelles il n'est pas aisé de se situer, ceci constituant à la fois leur intérêt et leur talon d'Achille car il est difficile voire impossible dans ces conditions de juguler toute forme de sectarisme et de charlatanisme, et aussi d'hégémonisme.

Pour toutes ces raisons, nous souhaitons contribuer à éclairer les intéressés (patients, clients, étudiants ou futurs étudiants, etc...) sur les spécificités des professions psy, et notamment sur les précautions qui devraient s'imposer avant de choisir un professionnel ou une formation professionnelle.
On ne saurait trop recommander notamment aux personnes désirant faire appel à un psy, de s'enquérir soigneusement de la formation du professionnel choisi, afin d'éviter ou tout au moins de limiter les risques de problèmes et d'erreurs, souvent dus à l'ignorance ou à l'insuffisance d'information.

Journal.of.Psychotherapy.Integration - Revue de la SEPI publiée par l'APA (American Psychological Association)


A propos de ce site....


Ce site a été conçu par Françoise Zannier - Psychologue à Paris, sur site et en ligne (<-clic), Dr en Psychologie et Membre de la SEPI (<-clic) (Society for the Exploration of Psychotherapy Integration).

Le projet est de faciliter la communication entre les professionnels et le public, de diffuser des connaissances de haut niveau en Psychologie, et de fournir des informations fiables aux personnes intéressée par les professions et les services rendus dans ce domaine.

Les professionnels peuvent utiliser Psychologue-Coach-Psychothérapeute-Paris.Fr pour faire connaître leurs coordonnées, activités, etc...
Les inscriptions dans l'Annuaire sont réservées aux professionnels dûment qualifiés, en échange d'une participation minime aux frais.
Un formulaire est à leur disposition à la page Inscriptions (<-clic).

Toutes les propositions d'informations ou d'articles sont les bienvenues et peuvent être expédiées directement par e-mail à la Gestionnaire du site (<-clic), en vue d'une publication.

Les informations et les textes présentés sur ce site sont soumises au Code de Déontologie et/ou au respect des droits d'auteur suivant les cas.

Editions L'Harmattan

Françoise Zannier - Psychologue, Coach, Psychothérapeute - Paris

Cliquez sur l'image
pour en savoir plus

evolution
Psychologue-Coach-Psychothérapeute-Paris.Fr

L'ANNUAIRE INDEPENDANT ET PARTICIPATIF
DES PSYS ET DES COACHS DE PARIS ET REGION ILE DE FRANCE

Psychologue-Coach-Psychothérapeute-Paris.Fr
le Guide des Professionnels du Coaching et de la Psychothérapie
Trouvez les coordonnées de tous les Psychologues, Coachs et Psychothérapeutes de Paris et Région Ile de France


[Accueil] [Annuaire-psy] [Actualités des Coachs et du Coaching] [Actualités des Psychothérapeutes et de la Psychothérapie] [Inscriptions] [Promotion] [Liens] [Plan du site]

[psychologues paris 75][psychologues 77][psychologues 78][psychologues 91][psychologues 92][psychologues 93][psychologues 94][psychologues 95]
[coachs paris 75][coachs 77][coachs 78][coachs 91][coachs 92][coachs 93][coachs 94][coachs 95]
[psychothérapeutes paris 75][psychothérapeutes 77][psychothérapeutes 78][psychothérapeutes 91][psychothérapeutes 92][psychothérapeutes 93][psychothérapeutes 94][psychothérapeutes 95]
[psychanalystes paris 75][psychanalystes 77][psychanalystes 78][psychanalystes 91][psychanalystes 92][psychanalystes 93][psychanalystes 94][psychanalystes 95]
[psychiatres paris 75][psychiatres 77][psychiatres 78][psychiatres 91][psychiatres 92][psychiatres 93][psychiatres 94][psychiatres 95]

Cabinet F. Zannier - 12 rue d'Aligre - 75012 - Paris - Tél. 09 81 62 89 40 - Fax 09 81 70 15 20
- E-mail :webmestre [at] psychologue-coach-psychotherapeute-paris.fr
Copyright (c) 2014 - Tous droits réservés par Psychologue Paris - Mentions Légales -

gif PSYnergie, Annuaire de Psychologie Psycho-Textes, Bibliothèque de Psychologie gif